Association TAPIS - Université Orsay Paris Sud


 
AccueilCalendrierFAQConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Stratégie au poker : la relance pré-flop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gab
Double paire
Double paire
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 25/08/2013
Age : 24
Localisation : Orsay, le Guichet

MessageSujet: Stratégie au poker : la relance pré-flop   Mar 10 Sep 2013, 20:53

I) Pourquoi relancer?

En ayant une bonne main, il est intéressant de relancer pour plusieurs raisons:

*On fait coucher toutes les mains improbables

exemple:
J'ai As Roi de pique en main et je me contente de limper (=suivre la mise de la grosse blinde). Trois joueurs sont avec moi dans le coup. Le flop: 2 de trèfle, 4 de carreau et 6 de pique.
Comme nous sommes 4, il y a de fortes chznces que quelqu'un ait une paire, ou une double paire voire une suite. Même si un roi ou un as apparaît, je ne suis pas sûr d'avoir la meilleure main, alors que si j'avais relancé avant de voir le flop j'étais sûr que personne n'aurait une main du type 3-5.


Relancer permet de réduire le panel de mains de mes adversaires.


*On fait grossir le pot

Logique mais intéressant car quand on relance il est probable que l'on soit favori pour remporter le pot (qu(on ait la meilleure main).



*Si on relance souvent, les adversaires vont avoir tendance à se coucher avant même qu'il y ait une relance car leur main est intéressante pour suivre simplement la blinde mais pas pour suivre une relance et il se doute qu'il va y avoir une relance.
Relancer permet à long terme de contrôler la partie et d'avoir un impact sur la table entière, c'est celui qui est agressif qui va choisir combien miser et donc choisir la taille du pot.
Bien entendu, cela ne veut pas dire relancer toujours, simplement relancer avec les mains qui vaillent le coup d'être jouées.




II) Quel est le montant d'une relance pré-flop?


Quel que soit le montant de votre relance que vous choisissez, vous devez le maintenir tout au long de la partie.
Je m'explique, il est impensable de relancer fort avec des mains faibles (pour ne pas être suivi) et faible avec des mains fortes (pour être suivi et donc empocher un max de jetons) ou pire: relancer proportionellement à la force de votre main; en effet, les joueurs les plus attentifs liront sur vos relance la puissance de vos mains.
Vous relancez "au feeling"? Même si vous croyez qu'il n'y a pas de règle dans vos relances, il y a de grandes chances qu'une tendance aux relances fortes avec certains type de mains soit décellé par un adversaire attentif et lui permette de gagner de l'argent.

Bref, choisissez une relance et conformez-vous y.



On distingue deux types de relances principaux:


*la relance standard (x3)

Relancer à 3 fois la blind est mathématiquement le bon ratio pour faire coucher les mains mauvaises et ne pas perdre trop d'argent si jamais quelqu'un avait un meilleur jeu que nous. C'est ce que font les pros (certains misent même moins). Mais à notre niveau, un joueur ayant misé 20 suivra très (trop) suivant à 60 avec une main médiocre car il veut voire le flop ("Et si jamais ya exactement les cartes que je veux sur le flop? je le regretterai trop. Je peux pas me coucher!")


*la relance agressive (x4, x4,5, x5)

Relancer entre 4 et 5 fois la mise de la grosse blinde est très intéressant quand on voit que les joueurs fold difficilement ou quand on ne veut pas se prendre la tête (et faire des erreurs) après le flop: beaucoup de joueurs se coucheront et les manches iront vite.
Le problème des grosses relances est que même vos très grosses mains (paire d'As par exemple) seront rarement suivies. Mais gardez à l'esprit que miser moins fort sera détecté par vos adversaires et que votre grosse ne sera plus dissimulé.


*bonus: la relance à tapis

Quand on a peu de jetons, il peut être intéressant de relancer à tapis dès que l'on a une main bonne (paire de 6 ou plus ou 2 cartes assorties -c'est-à-dire de la même couleur- au-dessus du valet). Ce comportement a tendance à agacer les adversaires et parfois certains suivent avec des jeux médiocres.




Voilà, l'idée de ce post était surtout de vous convaincre que suivre simplement est trop souvent une mauvaise stratégie et que relancer avant le flop peut vous faire gagner beaucoup de jetons à long terme.
C'est mon avis, même si j'écris ça de manière très "carrée", tout est discutable.



J'attends avec impatience vos réactions, vos commentaires, vos questions, vos critiques...

What a Face
Revenir en haut Aller en bas
KittyCat
Brelan
Brelan
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 19/02/2013
Age : 25
Localisation : Longjumeau

MessageSujet: Re: Stratégie au poker : la relance pré-flop   Mer 11 Sep 2013, 00:11

I) Pourquoi relancer?


En ayant une bonne main, il est intéressant de relancer pour plusieurs raisons:

*On fait coucher toutes les mains improbables

*Relancer permet de réduire le panel de mains de mes adversaires. (** exacte mais voir position du joueur sur la table et % de gain de notre main **)

*On fait grossir le pot (** rapport avec % de gain de notre main et "value bet" **)

*Si on relance souvent, les adversaires vont avoir tendance à se coucher avant même qu'il y ait une relance car leur main est intéressante pour suivre simplement la blinde mais pas pour suivre une relance et il se doute qu'il va y avoir une relance.

*Relancer permet à long terme de contrôler la partie et d'avoir un impact sur la table entière, c'est celui qui est agressif qui va choisir combien miser et donc choisir la taille du pot.


Tout d'abord je tiens à te remercier pour ce post, à ta demande je vais donc te donner mon avis sur ce que tu as avancé.

On fait coucher toutes les mains improbables (rien à redire clair, concis)

Relancer permet de réduire le panel de mains de mes adversaires :

(** exacte mais voir position du joueur sur la table **)
Je m'explique, selon la position sur la table, la valeur de la relance se doit de changer :
exemple: le joueur "under the gun/1er de parole". Une relance de la part de ce joueur sur une main "marginale" (kicker+carte moyenne ou connectés pareillés) peut risquer de lui faire perdre beaucoups d'argent. Etant 1er de parole beaucoups de joueurs ont la possiblité de le sur-relancer même pour tenter un arraché à sa relance.
Un joueur dit dans les 1ers de parole aura donc plutot interret à adopter une stratégie de check.raise afin d'optimiser sa main. Il peut ètre donc dangeureux de relancer sur un joueur n'ayant fait que limp, les joueurs 1ers de parole attendant donc une relance des joueurs "ayant la position(derniers de parole et du bouton)" mais étant friand des joueurs en milieux de table qui lors de leur relance peuvent faire coucher les joueurs ayant la position.


(** % de gain de notre main **)
Exemple : Je drop A-A (ne me demandez pas si ils sont pareillés) quelles sont mes chances de gain pre-flop ?
Approximations :
2joueurs: 85%
5joueurs: 53%
S'assurer d'avoir vider un maximum de joueur pour jouer sur un pot à haute valeur devient donc extremement rentable.


On fait grossir le pot (** value bet **) :
S'engager dans une relance préflop c'est également considerer qu'au vu des mises/attitudes de nos adversaires et de notre jeu, nous pensons que nous avons + ou = chance que les autres de remporter le pot, de ce fait à vous de voir, vous préférer gagner un petit ou un gros pot.


Si on relance souvent, les adversaires vont avoir tendance à se coucher avant même qu'il y ait une relance car leur main est intéressante pour suivre simplement la blinde mais pas pour suivre une relance et il se doute qu'il va y avoir une relance :

J'ai trouvé cet argument plaisant à lire, mais malheureusement ceci est également une mauvaise chose, je m'explique :
Je drop un monstre, les autres ont pris l'habitude de se coucher car il y a toujours une relance. Je suis grosse blinde j'ai la position. Fin du tour, génial... j'ai gagné une petite blinde...
Cas different, la table relance que de temps à autres. Je fais une relance correcte mais pas trop cher : les autres avaient limp, les mains extravagantes fold, certaines marginales suivent. Mon pot est plus gros, j'ai plus d'interret de gain et un nombre de joueurs tout de mème réduit. Mes optiques de gains sont optimisées.


Relancer permet à long terme de contrôler la partie et d'avoir un impact sur la table entière, c'est celui qui est agressif qui va choisir combien miser et donc choisir la taille du pot : Rien à redire, ce n'est pas ma façon de jouer je pense que tu l'aura compris, mais cette théorie du poker est la plus énoncée parmis les meilleurs joueurs.


Sur-ceux, j'espère voir d'autre participation comme celle-ci, ainsi que des réponses de d'autres membres =)

Ca me fais bien plaisir et n'hésite pas à reprendre mes écrits si tu veux en profiter pour apporter d'autres éléments.

A bientot
Revenir en haut Aller en bas
Bouing
Full
Full
avatar

Messages : 154
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: Stratégie au poker : la relance pré-flop   Mer 11 Sep 2013, 13:41

Cela n'est que ma façon de jouer face à des joueurs qui sont plutôt conservateur, mais je vais quand même en énoncer la clé de voûte ici.

Je m'attaque à tous les petits pots, non pas pour les faire grossir et pouvoir gagner beaucoup avec le reste du coup, mais pour gagner peu beaucoup de fois !
Je m'explique si je gagne une dizaine de petits pots ( par exemples d'une valeur de trente ) , alors je peux alors m'en servir pour financer un gros pot ( d'une valeur de 300 ) avec une main moyenne qui va me permettre a gagner beaucoup. Et ce sans trop de risque puisque j'ai déjà gagner de quoi le payer.
Le tout étant de maîtriser les risques sur les gros pots et donc de limiter les pertes qui font mal.

Cela présente deux gros defauts :
- je dois jouer 80 voir 90% des mains : c'est beaucoup trop.
- si je n'arrive pas à gagner les petits pots, je ne fais plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
Gab
Double paire
Double paire
avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 25/08/2013
Age : 24
Localisation : Orsay, le Guichet

MessageSujet: Re: Stratégie au poker : la relance pré-flop   Ven 13 Sep 2013, 15:25

Merci pour vos réponses!
Et ça fait plaisir de pouvoir associer un visage à un chat carabineur et à un mouton rebondissant Smile

@KittyCat cat 

pour la position
Oui tout à fait, la position joue un rôle important dans le choix des mains que l'on va relaancé ou tout simplement le choix des mains que l'on va jouer. Par-contre, un joueur premier de parole ne peut pas checker vu qu'il doit suivre la grosse blinde et s'il suit, il prend le risque de se faire relancer.
Je pense que le mieux lorsque l'on est l'un des premier à parler et de réduire les mains avec lesquelles on va suivre pour être sûr de suivre si on nous relance, mais pas de changer la relance que l'on fait.

pour l'influence sur la table
Si tout le monde se couche avant même que tu relances, tu gagnes tous les pots, que ta main soit énorme ou pas. Certes, des petits pots mais quelle que soit ta main. Si tu chopes 3 paires d'As d'affilée, ce n'est pas la meilleure stratégie parce que tu aurais pu gagner beaucoup plus d'argent avec plus de gens impliqués.
A noter que les joueurs de poker aiment jouer et que ce qui énerve, c'est regarder les autres s'amuser. Ca n'arrivera jamais au niveau amateur qu'une personne arrive à voler les blindes 9 fois sur 10. Si je suis agressif, je ne ferai pas coucher tout le monde, seulement les plus prudents ou les gens qui ont une très mauvaise main. Un exemple de personne qui veut jouer toutes les mains???...Bouing!

@Bouing: bounce
Une question: Supposons que la grosse blinde soit à 10, tu relances à combien étant juste après la grosse blinde? Comment tu réagis face à une sur-relance? Tu relances avec quoi? Parce que 80% des mains ça veut dire que t'y vas avec 10-8 déparaillé...
Je pense que ça peut marcher dans une table frileuse mais pas une table à notre niveau, où tout le monde veut voir le flop avant de se coucher. Tu seras trop souvent suivi, même en relançant très fort.



En général, on confond souvent large et agressif:

*Un joueur large est un joueur qui joue un maximum de main, qui veut voir un maximum de flop, il relance rarement pré-flop et a une excellente lecture des autres joueurs: il se concentre davantage sur la main adverse que sur sa propre main.

Exemple: Daniel Negreanu
http://www.youtube.com/watch?v=WO8k47_lP0M


*Un joueur agressif relance souvent avec de bonnes mains, il se concentre sur lui et uniquement sur les autres quand il sait que son adversaire peut se coucher. Agressif n'est pas bluffeur.

Les deux sont selon moi incompatibles: on ne peut pas faire peur en jouant toutes les mains.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stratégie au poker : la relance pré-flop   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stratégie au poker : la relance pré-flop
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Stratégie] Le repaire de Magthéridon
» Stratégie Professeur putricide
» [Malygos] Stratégie
» stratégie zombie
» [A LIRE] stratégie de kara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association TAPIS - Université Orsay Paris Sud :: Rubrique Publique :: Régles de Jeux-
Sauter vers: